Retournez à la page d'accueil
Tarodière Col des Roussettes
Tarodière Col des Roussettes
Tarodière Paita
Tarodière Paita
Zone horticole #1
Zone horticole #1
  • 1
  • 2
  • 3
Accueil > Dossiers

Dossiers

L'ensemble culturel traditionnel Kanak

3._plan_1« L'ensemble culturel traditionnel Kanak » : Intensifications et chemins d'alliance

Des tensions nées principalement de problèmes fonciers, liées en partie à la limitation des techniques horticoles face à l'augmentation démographique ainsi qu'à de possibles changements climatiques, ont dû représenter une part non négligeable de la vie quotidienne des populations de l'archipel au cours du premier millénaire après J.C.. Afin de trouver des solutions à ces blocages, ont été développées à partir de cette époque et au cours du deuxième millénaire après J.C. de nouvelles techniques horticoles intensives, entraînant une sédentarisation majeure des groupes familiaux à leur terroir et la mise en place progressive des structures socio-politiques kanak décrites par les premiers navigateurs européens. Cette période majeure de l'histoire du pays définit « l'ensemble culturel traditionnel Kanak ».

Lire la suite...
 
Archéologie coloniale

2._bateauArchéologie coloniale : de nouveaux arrivants sur la terre calédonienne

Le patrimoine historique calédonien lié à la période coloniale n'a pas reçu à ce jour l'attention qu'il mérite. L'inattention, des intérêts mercantiles ou des raisons politiques ont engendré, comme par le passé pour le patrimoine Kanak, la destruction systématique des vieilles maisons - revendues brique par brique - et le pillage des villages abandonnés ou d'installations de mines.

Lire la suite...
 
Lapita et le premier peuplement calédonien

photo_1_dossier_1La première exploration du Pacifique sud-ouest par l'homme a représenté une des aventures de colonisation insulaire les plus rapides de l'histoire. Entre la fin du deuxième millénaire et le début du premier millénaire avant J.C., en moins de 300 ans, les familles de navigateurs responsables de la découverte de cette région s'installèrent sur des centaines d'îles réparties sur plus de 3000 km de rayon entre le sud de l'archipel salomonais et la Polynésie occidentale, passant un bras de mer de plus de 800 km, pénétrant dans un environnement sans malaria, s'adaptant à des régions au climat plus froid, ayant à vivre sur des îles aux ressources naturelles de moins en moins diversifiées plus se poursuivait le voyage vers l'est. C'est dans ce contexte d'exploration systématique du Pacifique sud-ouest que se place le plus ancien peuplement connu de la Nouvelle-Calédonie.

 

Lire la suite...
 
la chronologie céramique de l'archipel calédonien
dossier_2_photo_1Les différentes périodes qui jalonnent la chronologie préhistorique néo-calédonienne ont été définies grâce à la découverte et la datation de types distinctifs de poteries.
Lire la suite...
 
Les peintures murales et les pétroglyphes
dossier_3_photo_1L'archipel Calédonien est riche de rochers, de grottes et d'abris ornés d'art rupestre gravé (pétroglyphes) ou peint. Cet art renseigne sur d'anciennes parties des traditions culturelles développées au cours des siècles, qu'il s'agisse des bornages, des rites d'initiation ou des explorations du monde souterrain.
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2